Comment scarifier sa pelouse : 3 étapes simples pour vous aider dans cette étape et avoir la plus belle pelouse naturelle du quartier

Avoir un jardin extérieur aménagé donne envie d’y passer du temps. Néanmoins, avant de pouvoir passer du temps dans votre jardin, une grosse étape d’entretien de votre pelouse vous attend. Très peu de gens le savent mais scarifier sa pelouse est absolument nécessaire pour éviter, notamment, l’apparition de mousse ou de certaines mauvaises herbes. C’est parti pour un peu de jardinage !

Le déchaumage, également connu sous le nom de scarification, est le processus d’élimination de l’importante couche organique de débris qui se forme occasionnellement entre le sol et votre gazon. Si une petite quantité de chaume en surface est acceptable, une grande quantité peut empêcher le sol de recevoir l’air et de l’eau dont il a besoin pour permettre à votre gazon de se développer. Il peut alors en résulter un gazon d’apparence maladive et encore des maladies de la pelouse, comme une pelouse qui devient jaune. Heureusement, un gazon jaune n’est pas une fin en soi. Il existe des solutions pour corriger le problème.

La scarification ou le déchaumage est le meilleur moyen de redonner vie à votre pelouse. Pour ce faire, suivez simplement les conseils et étapes énumérés ci-dessous. Vous serez étonné de voir à quel point cela peut être simple et efficace pour votre jardin.

Qu’est-ce que le chaume ?

Il est important de comprendre ce qu’est le chaume avant d’aborder la façon de scarifier votre terrain. Votre pelouse est vivante. Ainsi, certains brins d’herbe vont pousser pendant que d’autres vont mourrir. Le chaume correspond à ces brins d’herbe qui meurent et qui doivent donc subir une étape de décomposition.

Suivant les éléments présents dans votre jardin, ceux-ci peuvent mettre un certain temps à se décomposer. C’est ainsi que se forme le chaume à la surface de votre sol. En effet, les couches de graminées mortes ne se décomposent pas dans le sol comme le ferait une plante plus classique. Elles s’accumulent donc en couches. Ces couches entraînent une sorte de barrière imperméable à la surface de votre gazon. Celle-ci empêche la bonne assimilation de l’eau ou de certains nutriments essentiels à la bonne croissance des nouveaux brins d’herbe. Et peut aussi entraîner le développement de certains maladies du gazon ou l’apparition de mousse à la surface de votre pelouse. C’est pourquoi, il est nécessaire de l’éliminer.

Une deuxième opération d’entretien fréquente du quotidien peut entraîner l’apparition de chaume : la tonte ! Et oui, si vous n’utilisez pas correctement votre tondeuse (qu’elle soit thermique ou électrique), vous pourrez entraîner l’apparition de chaume. Nos conseils pour une tonte efficace et limiter ce risque seraient de :

  • Utiliser une tondeuse avec une lame bien aiguisée
  • Ne pas laisser les résidus de tonte sur la surface de votre jardin
  • Éventuellement passer le râteau après la tonte

À part le ray-grass pur (gazon anglais généralement très résistant), la majorité des espèces de gazon devront subir une scarification. Malheureusement, la plupart des mélanges de gazon que l’on trouve dans le commerce ne contiennent pas que du ray-grass. En outre, plus vous devez enlever de chaume, moins vous devez scarifier votre pelouse fréquemment. Visez une couche de chaume d’une épaisseur maximale de 15 mm, tout en laissant environ 5 mm pour l’isolation du sol.

À quelle période de l’année faut-il réaliser la scarification de son sol ?

Après avoir pris connaissance des avantages de la scarification, vous êtes peut-être impatient de commencer le processus. Il est important de savoir quel est le moment idéal pour scarifier avant de le faire.

Si vous habitez dans une région plutôt ensoleillée, le mieux est de réaliser la scarification de votre gazon à l’autonome. En effet, la chaleur de l’été pourrait nuire à votre pelouse, car elle sera beaucoup plus clairsemée. Le déchaumage en été peut également augmenter la probabilité que des graines de mauvaises herbes germent et poussent dans des endroits indésirables. Vous pouvez également scarifier au printemps, mais la croissance des mauvaises herbes est plus probable à cette période.

À l’inverse, si vous habitez dans un secteur moins ensoleillé (typiquement le nord de la France), il est plutôt conseillé d’éviter de scarifier à l’automne car l’ombre et les débris de feuilles mortes pourraient nuire à votre pelouse. Attendez le printemps dans les régions ombragées.

Comment faire une scarification efficace en 3 étapes ?

Outils nécessaire à l’opération

Pour réaliser votre opération de scarification, il va vous falloir investir dans des scarificateurs. Il en existe de 3 sortes :

  • Manuel : plutôt réservé aux petites surfaces
  • Électrique : pour les surfaces moyennes
  • Thermique : pour les grandes surfaces

Un scarificateur ressemble globalement à une petite tondeuse mais son rôle est totalement différent !

Vous pourrez aussi vous munir d’un râteau et en bonus d’un souffleur.

Étape n°1 : préparation de la pelouse à la scarification

Tout d’abord, préparez la pelouse pour la future scarification. Vous devez vous assurer que l’herbe est sèche et courte afin de pouvoir ratisser avec succès avec le scarificateur.

Pour ce faire, il est donc conseillé de tondre la pelouse. Le mieux est de réaliser plusieurs passages en mettant les lames de plus en plus basses. Comme vu précédemment, veillez à bien aiguiser vos lames pour que la coupe soit nette. Grâce à cette préparation, l’air pourra plus facilement atteindre le sol et sécher l’herbe en vue de la prochaine étape.

Il se peut que vous observiez de la mousse pendant que cette procédure se déroule. C’est normal et vous verrez que celle-ci disparaitra une fois la pelouse scarifiée.

Étape n°2 : scarifiez votre pelouse

Maintenant que le processus de préparation est terminé, vous pouvez commencer à scarifier. Pour ce faire, vous avez le choix entre trois types de scarificateurs (manuel, thermique ou électrique). À vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Un scarificateur est un outil qui présente des lames qui vont s’enfoncer en profondeur dans le sol pour permettre d’enlever le chaume jusqu’à leurs racines. Passez sur votre pelouse dans une seule direction en utilisant le scarificateur pour enlever environ un centimètre de chaume. Ensuite, vous pouvez utiliser un râteau ou un souffleur de feuilles pour enlever la matière supplémentaire restante.

Après ce premier passage, abaissez un peu les lames du scarificateur et repassez à la perpendiculaire par rapport à votre premier passage. Le chaume peut sembler plus lâche. Pour en retirer le plus possible, deux ou trois passages devraient suffire.

Étape n°3 : redonner vie à sa pelouse

Il est normal d’être un peu déconcerté lorsque vous constatez à quel point votre pelouse est peu attractive après la scarification. Mais détendez-vous, il ne s’agit que d’une situation à court terme !

Si vous constatez de graves irrégularités, achetez des graines pour gazon et ré-ensemencez la pelouse. Il peut également être utile de fertiliser la pelouse avec un engrais à forte teneur en potassium. L’engrais donne à votre gazon un coup de fouet immédiat et contribue à la prévention des maladies.

Enfin, ne sous-estimez pas l’importance de l’arrosage. Un système d’irrigation peut aider à fournir un flux d’eau régulier, mais un arrosage régulier pendant que votre gazon pousse peut être tout ce qui est nécessaire pour restaurer la beauté de votre pelouse.


L’entretien d’une pelouse naturelle est un peu chronophage. Néanmoins, si vous vous en occupez régulièrement vous ne devriez pas rencontrer de gros problèmes. À l’inverse, si le jardinage n’est pas votre fort et que vous avez une petite surface, vous pouvez vous orienter vers de pelouses synthétiques. Attention, les inconvénients de ce type de pelouses restent nombreux.

Enfin, consultez les professionnels de l’entretien des pelouses les plus qualifiés si vous êtes préoccupé par la santé de votre pelouse ou si vous n’avez tout simplement pas le temps de vous en occuper. La rapidité a laquelle votre pelouse peut reprendre vie peut vous surprendre !

Cet article traite du sujet : comment scarifier sa pelouse