Utiliser des produits maisons en tant que désherbant naturel pour une grande surface

De plus en plus de gens cherchent à protéger la planète. C’est pourquoi, nous sommes de plus en plus nombreux à nous poser des questions sur les alternatives « maison » aux herbicides traditionnels. Viennent en tête du classement les sels d’Epsom, le sel de table, le bicarbonate de soude, le vinaigre ou encore le liquide vaisselle. Dans cet article nous allons explorer ces différentes méthodes et leur efficacité sur votre jardin et pourquoi pas découvrir l’astuce ultime pour désherber au naturel !

En effet, l’efficacité des désherbants chimiques (ou encore appelé désherbant total) tels que le glyphosate (Roundup) n’est plus à prouver. C’est une solution facile à utiliser grâce à leur pulvérisateur. Cependant, vous n’êtes pas sans savoir les effets indésirables que cette méthode peut engendrer sur le long terme aussi bien sur la santé humaine que sur la biodiversité ou la pollution induite dans la terre de votre jardin.

C’est pourquoi, il semble judicieux de s’orienter vers des produits maison beaucoup moins toxiques pour votre sol et vous-même. Nous n’allons pas vous le cacher, ils sont en général moins efficaces que les produits chimiques. Néanmoins, ils auront l’avantage de ne pas détruire l’environnement, ni polluer votre sol sur le long terme. Enfin, c’est ce que vous croyez… Et oui, certains produits utilisés pour notre consommation quotidienne et que l’on trouve dans notre maison, sont en fait tous aussi nocifs pour l’environnement. Voyons tout ça en détails…

Alternatives maison aux herbicides chimiques traditionnels

Qu’est-ce qu’un désherbant herbicide ?

Qui n’a jamais eu son potager envahi de mauvaises herbes ? La concurrence entre toutes ces plantes entraîne une carence de production sur vos pieds de tomates ce qui a le don de vous agacer. Vous commencez en général par un désherbage manuel (donc naturel) qui se finit en calvaire et vous prend une journée entière (surtout si vous arrosez copieusement).

Une autre astuce pour éviter le désherbage de votre potager est de vous orienter vers ce qu’on appelle, du jardinage hors-sol. Cette méthode a l’avantage de ne laisser pousser que très peu de mauvaises herbes. Elle ne s’appliquera malheureusement pas à des grandes surfaces…

Si la terre de votre sol vous permet de faire grandir de nombreuses plantes (en particulier un potager qui a en général besoin d’une terre riche), imaginez vous bien que les mauvaises herbes s’y plairont aussi. Dans le cas d’une grande surface le désherbage manuel n’est donc plus une option. Néanmoins, il est à souligner qu’un bon travail de la terre de votre potager au moyen d’une bêche de jardinier vous permettra de vous débarasser des mauvaises herbes pendant un temps.

Malheureusement, et par méconnaissance, certaines personnes vont donc se rendre en jardinerie et acheter le premier pulvérisateur de Roundup qu’elles trouveront. Ce produit chimique aura bien évidemment un effet sur les mauvaises herbes. Mais pas que…

Les produits considérés comme désherbants

Tout d’abord, il est important de définir un désherbant herbicide. Il s’agit de tout produit appliqué sur une plante pour la tuer, la défolier (lui enlever ses feuilles) ou entraver sa croissance. On peut aussi appeler ce produit un désherbant total.

Un herbicide peut être un produit à base de glyphosate (désormais interdit aux particuliers : le fameux Roundup) ou d’un autre produit chimique considéré comme désherbant. Il peut aussi être organique comme le sulfate de cuivre.

Ainsi, les recettes et mélanges maison deviennent également des herbicides lorsqu’ils sont appliqués sur des plantes dans le but de vous en débarrasser ! 

Il est également important de noter que tout ce qui est utilisé comme herbicide peut être dangereux pour les humains d’une manière ou d’une autre, qu’il s’agisse d’un danger à court terme (comme une brûlure physique ou chimique sur la peau) ou à plus long terme. La prudence est de mise, notamment le port d’un équipement de protection individuelle approprié et le stockage en toute sécurité.

Les alternatives aux produits désherbants

Le gros sel en tant que désherbant
Le gros sel est un désherbant naturel

Les désherbants (qu’ils soient naturels ou pas) ne sont qu’un outil parmi de nombreux outils disponibles pour nous aider à gérer les espèces envahissantes. 

En effet, beaucoup d’espèces considérées comme envahissantes peuvent être contrôlées par des moyens physiques et/ou mécaniques. À l’inverse, d’autres ont des ennemis biologiques qui nous aident à mieux les maîtriser. 

Les meilleurs désherbants écolos et naturels

Nous allons désormais tordre la tête à certaines idées préconçues. En effet, vous trouverez sur le net une multitude d »informations sur les produits naturels à utiliser comme désherbants au jardin, notamment dans le cas d’une grande surface. Malheureusement, la plupart de ces astuces sont fausses et auront des conséquences, plus ou moins longues, sur votre sol.

Les sels d’Epsom : utiles pour désherber

Les sels d’Epsom (MgSO4) ont beaucoup d’applications différentes (notamment en santé). Ce sel est composé de magnésium, soufre et oxygène (et sont couplés à de l’eau). Les sels d’Epsom ont historiquement été utilisés comme engrais. En effet, leur composition permet d’enrichir votre sol en magnésium et soufre. Malheureusement, la plupart des sols ne manquent pas de ces éléments.

Vous trouverez en ligne de nombreux articles vous conseillant de vous servir de ces sels pour enrichir votre jardin ou votre potager (en particulier pour les tomates). Notre avis : vous pouvez essayer mais vous risquez d’être déçus… Nous vous conseillons plutôt de vous orienter vers un engrais complet à base de peau de banane et marc de café, qui nous semble bien plus approprié et efficace pour la plupart des plantes.

Parallèlement, il semblerait que vous puissiez les appliquer à des concentrations très élevées pour tuer des plantes et des mauvaises herbes. Cependant, les quantités nécessaires sont vraiment énormes. Quand on sait que les sachets vendus en pharmacie sont de 30 grammes, il y a de quoi vous décourager car il vous faudra en utiliser des litres !

Qui plus est, il pourrait endommager les sols et votre terre à long terme. Ainsi, nous ne vous recommandons pas d’utiliser les sels d’Epsom en tant que désherbant dans votre jardin. Même s’il s’agit d’une alternative écologique, son impact sur l’environnement est loin d’être neutre.

Désherber avec du gros sel : une bonne idée ?

Intéressons-nous maintenant au gros sel (NaCl). Oui exactement le même que celui que vous utilisez pour cuire vos pâtes. Notre avis : il tuera certainement les herbes dont vous voulez vous débarrasser ! C’est une bonne nouvelle. Oui mais… il tuera également la prochaine plante que vous planterez à cet endroit… et peut-être celle d’après, et encore celle d’après. Il peut en effet endommager le sol de façon permanente. Vous ne le savez sûrement pas mais le sel est très toxique pour l’environnement ! Il suffit de voir les régions montagneuses et enneigées l’hiver. La salaison des routes pour permettre aux automobilistes de circuler est un désastre écologique tous les ans.

C’est pourquoi, nous ne vous recommandons pas l’utilisation de gros sel comme désherbant dans votre jardin. Ce produit a beau être écologique et naturel, il produira un tel déséquilibre dans votre sol que plus rien n’y poussera.

Le désherbage à l’eau bouillante

Pour ce type de désherbage, on parle bien d’eau bouillante, et non pas de l’eau tiède de votre tuyau d’arrosage resté au soleil. Cette méthode est utilisée avec beaucoup de succès pour tuer les plantes ou herbes envahissantes. En effet, la chaleur rompt les cellules et tue les tissus des herbes. C’est pourquoi, le simple fait de verser l’eau de la bouilloire sur la mauvaise herbe peut donner de bons résultats à condition que la mauvaise herbe soit suffisamment petite pour être affectée (c’est un excellent moyen de s’occuper des mauvaises herbes dans les fissures des trottoirs, par exemple).

Cependant, pour les mauvaises herbes plus rustiques aux racines profondes ou même simplement pour les plantes plus grandes, cela peut ne pas suffire. Il en est de même dans le cas d’une grande surface. Votre bouilloire ne suffira pas à traiter toute la zone…

C’est le produit le plus écolo et naturel que nous puissions utiliser car bien évidemment, dès que l’eau refroidit, elle redevient de l’eau ordinaire et inoffensive. Ainsi, vous pouvez utiliser de l’eau bouillante dans les cas où la destruction par contact peut produire des résultats. Elle sera particulièrement adaptée si vous avez des mauvaises herbes qui s’immiscent au milieu des dalles de votre terrasse ou encore si le géotextile placé sous votre allée de gravier n’est plus efficace.

Désherbage à l'eau bouillante

Le vinaigre blanc : un désherbant efficace

La molécule qui compose le vinaigre est l’acide acétique. Il peut également tuer les plantes car il détruit très bien les protéines qui composent les cellules végétales.

Qui plus est, le vinaigre blanc peut également abaisser le pH du sol (le rendre plus acide), ce qui peut être très mal toléré par certaines plantes. Bien que le vinaigre se décompose dans le sol avec le temps, il agit comme un herbicide de contact. Cela signifie qu’il tue ou endommage une partie ou toute la plante avec laquelle il entre en contact.

Cependant, il n’est pas transporté vers d’autres parties de la plante. C’est-à-dire qu’il reste à l’endroit où vous allez le mettre et ne se transmettra pas non plus aux plantes voisines. C’est pourquoi, si la plante est assez grande, elle peut être seulement endommagée dans une zone, mais parfaitement saine dans une autre partie. 

Les vinaigres de cuisine, comme le vinaigre blanc et le vinaigre de cidre, ne contiennent que 5 % d’acide acétique. Ce n’est en général pas suffisant pour tuer complètement une plante (ou alors il faut choisir un petit pissenlit).

Cependant, il existe des vinaigres horticoles qui sont beaucoup plus puissants et qui contiennent environ 20 % d’acide acétique. Ils sont étiquetés pour être vendus comme herbicides et peuvent être très efficaces même sur des plus grandes plantes.  

Malheureusement, à cette concentration, le vinaigre d’horticulture peut nuire aux humains, aux animaux et à l’environnement. De plus, certaines précautions sont à respecter pour le manipuler (lisez bien ce qui est écrit sur la notice). Il est également important de souligner que le vinaigre d’horticulture est souvent plus toxique pour les animaux que certains herbicides traditionnels, ce qui est surprenant !

Ainsi, nous ne vous recommandons pas d’utiliser le vinaigre d’horticulture en dehors de l’utilisation indiquée sur l’étiquette.

Désherbage au vinaigre

Où trouver du bicarbonate de soude pour désherber ?

Le fameux bicarbonate de soude qui vous sert normalement à nettoyer votre salle de bain ou votre cuisine, peut aussi être utilisé comme désherbant. Les recettes maison à base de bicarbonate de soude vous proposent de mettre environ 4 à 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans 1,5 litres d’eau bouillante. Le bicarbonate va renforcer l’action de l’eau bouillante qui est, comme nous l’avons vu, très efficace pour désherber. Vous pourrez donc éliminer ces fameuses herbes avec racines profondes que vous n’arrivez pas à avoir avec la simple eau bouillante.

Bien évidemment l’utilisation du bicarbonate de soude ne sera pas forcément adaptée à une grande surface.

Le liquide vaisselle en tant que désherbant

Le liquide vaisselle n’est pas un herbicide. Cependant, il est souvent recommandé comme solution de désherbage efficace par son action de surfactant. Il s’agit d’un additif pour herbicide qui aide l’ingrédient actif à adhérer à une surface végétale glissante.

Pourtant, le liquide vaisselle qu’on achète dans le commerce comporte des risques que vous n’imaginez même pas. En effet, il nuit aux poissons et aux grenouilles lorsqu’il pénètre dans les cours d’eau en leur rendant la respiration difficile, voire en détruisant leur peau et leurs branchies. Même de très petites quantités de liquide sont toxiques ! Quand vous l’utilisez dans votre évier, celui-ci part dans le tout à l’égout et est traité en station d’épuration. Alors que quand vous vous en servez dans la nature, il part directement dans les nappes et entraîne un danger écologique.

Finalement, il existe des tensioactifs approuvés et sans danger pour les poissons. En général, ils ne sont pas chers et peuvent être achetés auprès d’un fournisseur local spécialisé.

Les recettes maisons : désherbant à base de vinaigre blanc, sel et liquide vaisselle

Les recettes de désherbants à base de divers ingrédients fleurissent sur le net. Celle à base de sel d’Epsom + vinaigre + liquide vaisselle est particulièrement populaire.
Néanmoins, à l’heure actuelle nous n’avons aucune preuve qui justifie que la combinaison d’ingrédients soit plus efficace que les produits pris séparément.

Cet article traite du sujet : desherbant naturel grande surface