Quel bambou non-traçant pour son jardin : nos 5 variétés à choisir pour éviter l’envahissement

Les bambous sont des plantes magnifiques au jardin mais gare au débordement ! Elles ont en effet la fâcheuse tendance à envahir entièrement votre jardin si vous les laissez faire. Les rhizomes des bambous se multiplient sous terre et entraînent l’extension de votre touffe à une vitesse éclair. Pour vous éviter ce genre de désagréments, nous avons sélectionné pour vous 5 variétés de bambous non-traçants à planter dans votre jardin.

Un bambou non-traçant : qu’est-ce que c’est ?

Un bambou non-traçant est une plante dont la motte augmente progressivement, d’environ 5 cm de chaque côté, chaque année. À l’inverse des bambous classiques, avec un bambou non traçant vous ne finirez pas envahis car son rhizome (sa racine) ne se répand pas autant que les variétés classiques.

Impossible donc, de finir avec une jolie petite haie de bambous qui envahit entièrement votre jardin. 

Les avantages du bambou non-traçant

Lorsque l’on parle bambou non-traçant, on pense tout de suite au genre Fargesia. Les bambous Fargesia sont composés de nombreuses variétés différentes qui sauront ravir tous les types de sols, les environnements (ensoleillés ou non) et les envies.

Bambou non traçant
Haie de bambous

Tout d’abord, tordons la tête à certaines idées reçues. Contrairement à ce que l’on peut croire, le fait que ce genre de bambou ne soit pas envahissant ne veut pas dire qu’il ne grandit pas. D’autant plus qu’il s’avère que sa croissance est même assez rapide.

Selon les variétés certaines caractéristiques vont différer :

  • La hauteur : certains peuvent devenir très grands en fonction de l’environnement dans lequel il grandit (type de sol, arrosages, etc.) jusqu’à atteindre une hauteur de 5 mètres ! De quoi impressionner vos voisins.
  • L’exposition : dans le genre Fargesia certaines variétés vont supporter une exposition en plein soleil, alors que d’autres vont préférer une ombre partielle ou un sol frais avec un climat tempéré (comme celui que l’on trouve en Normandie ou en Bretagne par exemple).
  • Leur apparence : certains vont avoir un port dressé et des tiges rigides ce qui vous permettra d’agrémenter et créer une haie (beaucoup plus accueillante que la haie de lauriers).
  • Pas de nécessité d’une barrière anti-racines à l’inverse des bambous traçants.
En lien  L’arbre de jade : tout savoir sur cette plante pas comme les autres

Enfin, dernier avantage et non des moindres, l’entretien c’est fini ! Un bambou traçant nécessite une présence et une taille vraiment 

Les variétés du genre Fargesia

Nous avons sélectionné pour vous 5 variétés de bambous du genre Fargesia. Il s’agit des plus communément retrouvées mais surtout des plus faciles à faire grandir sous nos climats (même si la culture du bambou reste quelque chose de très simple).

Fargesia rufa

Le Fargesia rufa est originaire de Chine, où il est connu sous le nom de « Long-Tou Zhu » (traduit par « bambou tête de dragon »). Il constitue une source de nourriture importante pour les pandas géants de Chine, cette espèce en voie d’extinction.

Il s’est principalement développé comme plante de sous-bois dans les forêts montagneuses. Cette stratégie lui permet d’absorber des grosses quantités d’eau.

Le Fargesia rufa pousse rapidement et forme des sortes de touffes, ce qui le rend moins invasif que ses confrères traçants. Il ne devient pas très grand (moins de 2 mètres de haut). Cela en fait un allié parfait pour créer une haie afin d’améliorer votre intimité. 

Pour résumer, le Fargesia rufa est une plante vivace qui saura s’accommoder assez facilement à tous les types de sol. Un petit point de vigilance tout de même sur l’ensoleillement (c’est une plante de sous-bois !).

Fargesia robusta

Le Fargesia robusta est plus connu sous le nom de bambou parapluie. Lui aussi fournit de la nourriture au panda géant. Il est originaire du Sichuan, en Chine, où il est très présent. Il s’agit d’un des bambous vivaces à pousse printanière les plus communs.

En lien  Entretien des orchidées : comment couper une orchidée ?

Cette variété de bambou aimera les endroits humides et frais car elle a besoin de beaucoup d’eau pour pousser. Vous pouvez envisager la mise en place d’un système d’arrosage pour maintenir les rhizomes bien arrosés pendant les périodes plus sèches et plus chaudes. L’application d’une couche de paillis peut aussi être envisagée pour empêcher le sol de se dessécher trop rapidement.

On peut retrouver différentes sous-espèces dont les plus communes sont :

  • Le Fargesia robusta ‘Wenchuan’ qui présente des tiges particulièrement larges et feuillues
  • Le Fargesia robusta ‘Campbell’ qui est l’un des plus recherchés car très robuste

Fargesia angustissima 

Ce bambou, également connu sous le nom de Borinda angustissima, est l’un des bambous les plus représentés en France. Anticipez bien sa plantation car il peut devenir très haut et imposant. En effet, il peut atteindre une hauteur de 5 mètres (voir même plus s’il se plait dans son environnement). Il peut produire des tiges qui font entre 2 et 3 cm de diamètre (de quoi faire des tuteurs pour votre prochain potager !). 

La Fargesia angustissima a une croissance très élevée. Néanmoins, une taille une fois par an permet de limiter son développement et de le maintenir sous contrôle. Ce bambou présente un feuillage vert très dense. Le contraste avec la couleur de ses tiges le rend vraiment très attractif et de plus en plus plébiscité et recherché.

Attention cependant, il est moins tolérant au vent que certains autres bambous. Choisissez-lui un emplacement un peu protégé.

Fargesia nitida ‘Black pearl’

Le Fargesia nitida ‘Black pearl’ (ou bambou de la fontaine noire) est un bambou très apprécié. Ses gracieuses tiges, dans les tons de vert et de pourpre foncé, lui permettent d’arborer un port très noble pouvant atteindre 3 à 4 mètres de haut. Qui plus est, elles forment un contraste très recherché avec ses feuilles d’un beau vert.

En lien  Comment conserver la ciboulette cueillie dans son jardin : 3 astuces faciles pour profiter de cette herbe aromatique toute l'année

Le Fargesia nitida est un bambou à feuilles persistantes, tolérant au froid, qui préfère grandir à l’ombre (ou mi-ombre à mi-soleil), à l’abri des vents violents et avec un arrosage régulier.

Fargesia murielae 

Le Fargesia murielae est un bambou non-traçant très facile à faire pousser. Sa croissance est rapide et son entretien très facile. 

Les sous-espèces de Fargesia murielae sont parfaites pour créer de grandes haies hautes et assez larges. Elles sont donc plutôt adaptées aux jardins avec de belles surfaces.

Les sous-espèces que nous préférons sont :

  • Fargesia murielae ‘Dino’ : avec ses pousses jusqu’à 5 mètres de haut, c’est le plus grand. Il sera parfait pour les vis à vis en ville !
  • Fargesia murielae ‘Simba’ : c’est le plus petit avec une hauteur de 1m à 1m50 maximum. Nous le trouvons adapté pour casser la monotonie d’un mur de jardin par exemple.
  • Fargesia murielae ‘Lava’ : lui aussi est petit avec la même hauteur que le précédent.
  • Fargesia murielae ‘Vampire’ : nous l’avons ajouté car son nom nous plait ! Son nom vient du fait que son chaume prend une couleur rouge/mauve à l’automne. De quoi apporter un peu de couleur à votre jardin.

Comment cultive-t-on le Fargesia ?

Haie de bambous non traçants

Le Fargesia produit des pousses deux fois par an : 

  • Une fois durant la deuxième partie du printemps, 
  • Une autre fois vers le début du mois d’octobre (beaucoup moins visible)

Attention, car si les tiges peuvent sembler très puissantes lorsqu’elles sortent du sol. Mais elles sont en réalité très délicates. 

La plupart des sols qui ne sont pas trop sablonneux (car trop filtrants) ou détrempés en hiver sauront ravir vos Fargesia. Ce sont des graminées qui apprécient des apports importants de compost à la plantation. Afin de maintenir la fraîcheur du sol et de permettre aux jeunes pousses de s’épanouir, vous pouvez envisager un paillis organique (paille, BRF, ou une fine couche de tontes de gazon). Évitez d’utiliser de la toile tissée car les pousses ont du mal à la traverser.

Cet article traite du sujet : bambou non traçant 

Léa

Passionnée de jardinage depuis peu, je vous partage mes astuces et conseils via ce blog. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou des demandes sur des sujets d'articles.

Voir tous les articles de Léa →