Le compostage : un pilier de la culture bio au jardin


L’utilisation de compost dans la croissance des légumes du jardin est bénéfique en de nombreux points. C’est une pratique écologique et durable qui permet de réduire les déchets organiques tout en enrichissant naturellement le sol. Le compostage est un processus naturel de décomposition des matières organiques telles que les restes de cuisine, les feuilles mortes, les tontes de gazon, etc. Il transforme ces déchets en un engrais naturel riche en nutriments pour les plantes.

Consulter mon article sur les composteurs rotatifs : mon avis sur les avantages de ce type de compostage

Légumes feuilles au potager après compost

Les avantages du compostage en culture bio

Le compostage présente de nombreux avantages pour votre jardin, ainsi que l’environnement : 

  • Enrichissement du sol : le compost permet d’aérer votre sol et de le rendre plus léger. Il améliore ainsi sa structure ce qui favorise aussi sa rétention d’eau.
  • Apport de nutriments : le compost est une source naturelle de nutriments essentiels pour les plantes. Les nutriments principalement retrouvés sont l’azote, le phosphore et le potassium (NPK). Ils permettent une croissance saine et vigoureuse de vos plantes.
  • Réduction des déchets : le compostage permet de réduire la quantité de déchets organiques. Cela contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Protection de l’environnement : en compostant vos déchets organiques, vous évitez l’utilisation de produits chimiques et d’engrais synthétiques. On réduit ainsi la pollution de l’eau et des sols.

Comment faire du compost au jardin

Le compostage est une pratique simple. Vous n’avez pas besoin d’un grand jardin pour pouvoir la mettre en place. 

1. Choisissez un emplacement pour réaliser le compostage

Choisissez un endroit dans votre jardin où vous pouvez installer un composteur. Il n’y pas vraiment d’obligations pour l’installation des composteurs. Le plus simple est qu’il soit facile d’accès pour pouvoir y amener vos déchets régulièrement.

Compostage des légumes du potager

2. Collectez les déchets organiques

Collectez les déchets organiques tels que les restes de cuisine (épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs, etc.) et les déchets de jardin (feuilles mortes, tontes de gazon, branches coupées, etc.). Évitez les déchets de viande et de poisson, car ils peuvent attirer les animaux nuisibles.

3. Disposez les déchets en couches

Disposez les déchets en couches. Essayez d’alterner entre matières humides (tontes de gazon, restes de cuisine) et matières sèches (feuilles mortes, branches coupées). Cela favorise une bonne aération et une décomposition plus rapide.

4. Retournez le compost régulièrement

Tas de compost

Retournez le compost à l’aide d’une fourche ou d’un râteau tous les 2 à 3 mois. Cela va aider à la décomposition et éviter la création de mauvaises odeurs.

5. Utilisez le compostage pour sa culture bio

Après quelques mois, votre compost sera prêt à être utilisé. Vous pouvez l’ajouter au sol de votre jardin pour l’enrichir et nourrir vos plantes.

Articles liés :

En lien  Découvrez le jardinage hors-sol : comment créer un potager hors sol et améliorer vos cultures ?

Léa

Passionnée de jardinage depuis peu, je vous partage mes astuces et conseils via ce blog. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou des demandes sur des sujets d'articles.

Voir tous les articles de Léa →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *